L’impact financier en 2021

Tout le Nouveau-Brunswick:

  • L’industrie du bleuet sauvage a contribué 81 millions de dollars au PIB provincial en 2021.
  • Pour chaque 1,00 $ généré par la production primaire, un montant supplémentaire de 0,78 $ est généré par le biais de la transformation à valeur ajoutée.
  • 43 % de toutes les recettes générées par les bleuets sauvages proviendront de produits à valeur ajoutée.

Nord-est du Nouveau-Brunswick:

  • L’industrie du bleuet sauvage dans le nord-est du Nouveau-Brunswick a contribué plus de 35 millions de dollars au PIB provincial (une hausse de 200 % par rapport à 2017).
  • Depuis 2017, la contribution au PIB provincial de l’industrie du bleuet sauvage a augmenté de 200 %.
  • 69 % de tous les hectares de bleuets sauvages cultivés au Nouveau-Brunswick se trouvent dans le nord-est du Nouveau-Brunswick. Si l’aménagement des terres se poursuit, ce nombre passera à 77 % en 2033.
  • Si les extensions de superficie proposées se concrétisent, l’industrie à valeur ajoutée augmentera de 47 % dans le nord-est du Nouveau-Brunswick d’ici 2033. Les recettes globales provenant de la valeur ajoutée augmenteront de 20,3 millions de dollars d’ici 2033.

Projection en 2033

Tout le Nouveau-Brunswick:

  • Les recettes prévues suivant l’expansion de l’industrie du bleuet sauvage s’élèvent à 72,9 millions de dollars.
  • L’expansion prévue de l’industrie du bleuet sauvage générera une contribution au PIB provincial de 1,2 milliard de dollars d’ici 2033.
  • D’ici 2033, l’industrie du bleuet sauvage aura créé plus de 10 000 emplois au Nouveau-Brunswick.

Nord-est du Nouveau-Brunswick:

  • L’expansion prévue de l’industrie du bleuet sauvage s’élèvera à un PIB prévu de 610 millions de dollars pour le nord-est du Nouveau-Brunswick d’ici seulement 2033.
  • En élargissant notre industrie du bleuet sauvage, les revenus combinés du travail prévus pour le nord-est du Nouveau-Brunswick s’élèvent à 324 millions de dollars combinés en 2033.

Effets sur l’impact social:

  • Grâce à cette industrie importante dans la région du nord-est du Nouveau-Brunswick, les exploitations de bleuets sauvages soutiennent l’emploi et les revenus et génèrent des dépenses dans l’économie de la région, ce qui aide à augmenter les niveaux de revenu.
  • Le nombre de personnes à faible revenu dans le comté de Gloucester a diminué de 41,9 % de 2015 à 2021, pendant une période de croissance du PIB et du revenu du travail des producteurs de bleuets sauvages de la région.
  • Les bleuets sauvages peuvent stimuler le tourisme dans la région.
    • Truman Blueberry Farms a attiré plus de 100 000 touristes dans la communauté rurale d’Aulac en une saison.

Évaluation de l’impact économique

Pourquoi choisir les bleuets sauvages ?

Les bleuets ne sont pas tous égaux. Les bleuets sauvages sont à juste raison considérés un superfruit !

Explorez les champs de bleuets sauvages du Nouveau-Brunswick

New Brunswick Deliciously Canadian présente le chef Dennis Prescott dans sa dernière aventure : les champs de bleuets sauvages du Nouveau-Brunswick. Joignez-vous à Dennis alors qu’il raconte l’histoire des bleuets sauvages du Nouveau-Brunswick et apprenez-en davantage sur ce délicieux super fruit.